POUR UN MONDE EN ÉQUILIBRE

L’homme fait partie de la nature. Pendant trop longtemps, nous avons essayé de la soumettre. Il est désormais clair que nous sommes intervenus trop fortement dans les processus complexes. Si fortement que notre existence et celle de nombreux autres êtres vivants sont en jeu.

L’Équilibrisme veut concilier nature et civilisation. Il réunit les alternatives disponibles pour se rapprocher d’un équilibre (Equilibrium) – et décrit à quoi pourrait ressembler un tel monde.

L’objectif de l’Équilibrisme est un changement complet de paradigme en ce qui concerne les questions écologiques et sociales. Pour ce faire, le concept s’intéresse de manière transversale aux principaux défis de l’humanité :

  1. Alternatives écologiques ainsi qu’efficacité et nouvelles structures dans tous les domaines de la vie
  2. Économie circulaire naturelle
  3. Gestion durable de la monnaie et des sols
  4. Citoyenneté mondiale

Les fondements détaillés ont été décrits en 2005 par le fondateur de l’association Eric Bihl et Volker Freystedt dans un ouvrage spécialisé : » (Equilibrisme – De nouveaux concepts plutôt que des réformes pour un monde en équilibre). L’ouvrage donne un aperçu détaillé du contexte et des possibilités et est conçu comme une aide à la construction d’un projet modèle.

Mais qu’est-ce que l’Équilibrisme ?

Le terme “Équilibrisme” vient du latin “aequilibrium” (équilibre) et se compose de “aequus” (égal) et “libra” (balance). Les funambules du cirque sont appelés des équilibristes. Et nous voulons faire comme eux, en ne perdant jamais l’équilibre dans les moments de tempête.